BIOGRAPHIE

Caroline Fabre-Rousseau a un penchant certain pour les oubliés de l'histoire. "C'était malgré nous" (2012) met en parallèle le destin des malgré-nous alsaciens, enrôlés de force dans la Wehrmacht pendant la 2e guerre mondiale et d'autres malgré nous d'aujourd'hui, révélés par un morceau de piano. "Café zébré, thé à la menthe" (2015) relie burn-out contemporain et émeutes sanglantes à Meknès après l'indépendance du Maroc en octobre 1956. "La Belle-soeur de Victor H" refait vivre la belle et talentueuse Julie Hugo, peintre de l'époque romantique, injustement tombée dans l'oubli. "Elles venaient d'Orenbourg" (2020) est une biographie croisée, double hommage à deux étudiantes russes, arrivées à la faculté de médecine de Montpellier en 1894. Glafira Ziegelmann sera la première femme admissible à l'agrégation. Raïssa Kessel donnera naissance à Joseph Kessel.
Caroline Fabre-rousseau a animé des émissions de radio (des Vies de jazz, like musical), des ateliers d'écriture, enseigné les langues étrangères, joué beaucoup de piano, gagné le prix de l'auteur sans piston pour un recueil de poèmes "Les Belles esclaves", élevé 4 enfants. Chaque nouveau livre est une nouvelle naissance.

90434298_3180238825385659_63782145627174
 

©2020 par Caroline Fabre-Rousseau. Créé avec Wix.com