ÉVÉNEMENTS PASSÉS

Retour sur le passé

DISSECTION LITTÉRAIRE AU THÉÂTRE D'ANATOMIE

12 mars 2020

Hommage aux femmes ! A Glafira et Raïssa, qui ont ouvert la voie à toutes les autres, aux courageuses, aux battantes, aux invincibles vaincues. Dans l'amphithéâtre d'anatomie conçu, financé, construit par le chirurgien de Louis XV (aujourd'hui siège de la Chambre de commerce), la salle est ronde, la voute impressionnante et les lecteurs attentifs. Le Doyen est venu, juste avant le confinement, nous sommes trois sur l'estrade, avec mon éditrice. Emmanuelle Darras, fondatrice de Racines Sud, anime la soirée, Nathalie Delbez du domaine Décalage réjouit les papilles et je dédicace jusqu'à la fin, j'écris le plus vite possible, devant la queue des lecteurs.  C'était une belle soirée, la dernière avant le confinement. Raïssa et Glafira, tirées de l'oubli,  vont-elles y replonger ?

SOIRÉE LITTÉRAIRE

27 février 2020

Emotion, joie, étonnement de me retrouver dans l'amphithéâtre de Glafira Ziegelmann inauguré par le Doyen. Au premier rang, les descendants de Glafira, son arrière petite fille, médecin elle aussi, son arrière petit-fils, professeur de médecine, leurs enfants et petits-enfants. J'ai travaillé sur les lettres manuscrites de Glafira, je les ai touchées, déchiffrées, lues et relues. J'ai pénétré dans l'intimité du couple Glafira Amans Gaussel, j'ai essayé de me plonger dans les salles de cours et de dissection, les amphithéâtres de la fin du 19e et du début du 20e, j'ai marché dans les allées du jardin botanique et me voilà devant 400 personnes à répondre aux questions du docteur Cuesnant, assise toute petite devant l'immense portrait de mon héroïne projeté au dessus de ma tête. On est en février, quelques mois plus tôt, en septembre, j'assistais à une conférence du Doyen, sur les pionnières en médecine, je venais juste de finir mon livre. Un grand moment, un rêve réalisé. Retrouvez la soirée en un clic ( à partir de 22 minutes)

 

©2020 par Caroline Fabre-Rousseau. Créé avec Wix.com